Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Transport & Mécanique / Automobile / Présentation de la nouvelle Rolls-Royce Phantom

Présentation de la nouvelle Rolls-Royce Phantom

Avec l’arrivée de la nouvelle Phantom, la 8ème génération de cette grande lignée, Rolls-Royce Motor Cars pose de nouveaux jalons. Non contente de lancer un nouveau modèle destiné à offrir une réinterprétation contemporaine du design originel de la Phantom tout en réalisant un tour de force technologique, Rolls-Royce a également révolutionné l’industrie de la voiture de luxe proprement dite, en s’écartant du status quo des plates-formes partagées pour proposer un tout nouveau modèle de luxe.

Contrairement aux autres constructeurs qui se disent de luxe mais tentent de réaliser des économies d’échelle en partageant des plates-formes avec des constructeurs de grandes séries, Rolls-Royce est convaincu que l’avenir du luxe réside dans la production en petits volumes d’une « Architecture du luxe » entièrement dédiée.

En quoi consiste l’Architecture du luxe ?

L’Architecture du luxe est une structure tout aluminium mise au point par les ingénieurs de Rolls-Royce et qui dorénavant, étayera toutes les futures Rolls-Royce, à commencer par la nouvelle Phantom. De ce fait, les futures Rolls-Royce n’arboreront plus la construction monocoque adoptée par les constructeurs de grandes séries et certaines marques de luxe grand public.

Cette approche est véritablement révolutionnaire dans l’industrie automobile et bénéficie de tous les attributs de la marque Rolls-Royce, considérée comme le temple du luxe dans l’univers automobile. Alors que la grande majorité de ceux qui se prétendent constructeurs automobiles de luxe doivent partager des plates-formes individuelles, dans un secteur spécifique, avec des marques grand public pour leurs produits SUV ou GT, ce qui les oblige à faire des compromis inacceptables, Rolls-Royce refuse toute concession et continuera d’utiliser exclusivement sa propre architecture sur tous ses modèles, quel que soit le secteur.

Dès le départ, cette architecture a été conçue et fabriquée pour pouvoir s’adapter à toutes les exigences de dimensions et de poids des différents modèles Rolls-Royce du futur, y compris ceux qui seront équipés de systèmes de propulsion, de traction et de commande particuliers, garantissant ainsi la pérennité de ses gammes de produits futures.

Environ 30 % plus robuste que la structure sur laquelle repose la Phantom VII, la nouvelle architecture est au cœur de l’expérience Rolls-Royce que la nouvelle génération de voitures de la marque s’apprête à offrir en termes de confort acoustique, d’assise, de présence extérieure et d’espace intérieur.

Création d’un chef-d’œuvre moderne

La nouvelle Phantom sera la première d’une nouvelle génération de Rolls-Royce à bénéficier de la création de l’Architecture du luxe. Cette nouvelle architecture sera la fondation qui permettra à cette huitième génération de Phantom de réaffirmer son titre de « Meilleure voiture au monde » en reprenant tous les meilleurs fondamentaux et en les améliorant.

L’avantage majeur de la nouvelle architecture, pour la nouvelle Phantom, réside dans sa légèreté, une plus grande robustesse, l’efficacité des carrosseries à empattement standard et allongé et un design sans compromis des surfaces extérieures.

La nouvelle structure tout aluminium offre une robustesse extraordinaire de la carrosserie permettant d’atteindre des performances fonctionnelles hors pair, combinées à davantage de légèreté. Forte d’une robustesse 30 % supérieure à celle de son prédécesseur, la nouvelle Phantom offre un meilleur confort de conduite.

Un châssis ultra-confortable vient s’associer à la rigidité accrue de la structure et s’accompagne de systèmes de suspension pneumatiques et de contrôle des amortisseurs de pointe, pour offrir une tenue de route et un agrément de conduite « sans effort », ainsi que des performances optimales en matière d’atténuation des vibrations.

Un nouvel essieu avant à double triangle et un essieu arrière à cinq bras procurent des niveaux de contrôle impressionnants sur les forces de poussée et de torsion latérale tout en offrant une agilité et une stabilité incroyables. L’ajout de la technologie des quatre roues directrices contribue également à la sérénité du passager, quelles que soient les conditions de conduite.

L’effet « tapis volant » si typique de Rolls-Royce s’est encore amélioré grâce à la nouvelle architecture plus légère et à la dernière génération de suspension pneumatique autorégulatrice. La suspension effectue des millions de calculs chaque seconde, et agit en continu sur le système de réglage des amortisseurs à commande électronique, afin de réagir à l’accélération des roues et de la carrosserie, aux sollicitations de la commande de direction et aux informations des caméras. De plus, le « Flagbearer », ou porte-drapeau, évocateur de ces hommes que la loi obligeait à fixer un drapeau rouge à l’avant des premières automobiles, ajoute un système de caméras stéréo intégré dans le pare-brise afin de visualiser la route et de permettre le réglage proactif et non réactif de la suspension jusqu’à la vitesse de 100 km/h.

La voiture la plus silencieuse du monde

D’énormes efforts ont été déployés pour créer « la voiture la plus silencieuse du monde », notamment l’application de deux couches de glacis de 6 mm tout autour de la voiture, l’intégration de plus de 130 kg d’isolant acoustique, les joints en fonte d’aluminium les plus longs jamais utilisés dans une carrosserie nue pour une meilleure isolation acoustique et l’utilisation de matériaux à haute capacité d’absorption.

La protection contre les bruits de la route est quant à elle renforcée par l’emploi d’un alliage double couche dans certaines zones du plancher et de la paroi de la structure. Il s’agit d’une caractéristique propre à la nouvelle Phantom. L’insertion d’une mousse dense et d’épaisseurs de feutre entre ces couches a également permis d’atteindre une isolation acoustique jusque-là inégalée dans l’industrie automobile.

Sans compter les couches à haute capacité d’absorption dans le ciel de pavillon, les portières et la cavité du coffre, qui ont encore renforcé l’isolation et réduit la réverbération. Rolls-Royce a également travaillé en étroite collaboration avec son fournisseur de pneumatiques pour concevoir des pneumatiques silencieux (Silent-Seal), caractérisés par la mise en place d’une couche de mousse spécifique à l’intérieur du pneu pour éliminer le bruit inhérent à la cavité du pneu et réduire le bruit global de 9 db. Autrement dit, entretenir une conversation dans la voiture ne pose vraiment aucun problème.

En fin de compte, Rolls-Royce a su créer une parfaite atmosphère de bien-être, dans une voiture environ 10 % plus silencieuse que son prédécesseur à 100 km/h. Et de fait, lorsque les ingénieurs Rolls-Royce en charge des essais acoustiques ont découvert les résultats des tests de vibrations et de conduite sur route, les niveaux sonores étaient tellement faibles qu’ils ont vérifié si leurs instruments avaient été correctement étalonnés.

Le cœur d’une Rolls-Royce : l’extraordinaire moteur V12 réinventé

Au cœur de chaque nouvelle Rolls-Royce de l’ère moderne se tapit un puissant moteur V12. Pour débuter ce nouveau chapitre de l’histoire de Rolls-Royce et célébrer la création de l’Architecture du luxe, la nouvelle Phantom bénéficie également d’un tout nouveau moteur.

En effet, créer la voiture la plus silencieuse du monde impliquait de la doter d’un moteur lui aussi totalement silencieux, c’est-à-dire affichant un meilleur rendement à bas régime. C’est ainsi qu’un tout nouveau moteur V12 de 6,75 l, spécialement conçu pour la nouvelle Phantom, a supplanté le précédent moteur V12 à aspiration naturelle.

Le nouveau V12 Phantom utilise deux turbocompresseurs qui garantissent un couple de 900 Nm à un régime incroyablement bas de 1 700 tr/min, tout en développant 563 ch ou 420 kW de puissance. Résultat : une progression paisible à basse vitesse pour les apparitions cérémonielles, et une intense réserve de puissance s’il faut mettre les gaz.

Grâce à l’ajout d’une transmission assistée par satellite (SAT), couplée à une boîte de vitesses ZF à 8 rapports, le conducteur est paré à affronter toutes les situations.

La Rolls-Royce la plus évoluée de tous les temps

Autre référence, l’Architecture électronique de la nouvelle Phantom est le plus gros composant jamais produit par le Groupe BMW, sans parler de Rolls-Royce, faisant ainsi de la nouvelle Phantom la Rolls-Royce la plus aboutie de toutes sur le plan technologique.

Ce système nerveux central connecte et contrôle tous les systèmes intelligents de la nouvelle Phantom. Parmi les systèmes d’assistance embarqués de la nouvelle Phantom figurent (liste non exhaustive) : l’assistant de vigilance (Alertness Assistant), un système de 4 caméras avec vue panoramique, la visibilité à 360 degrés avec vue hélicoptère, la vision nocturne et l’assistant de visibilité, le régulateur de vitesse actif, l’avertisseur de collision, l’avertisseur piétons, l’avertisseur de trafic transversal, l’avertisseur de changement de voie et de franchissement de ligne, un affichage tête haute 7×3 leader dans l’industrie, un hotspot Wi-Fi et bien sûr, les tout derniers systèmes de navigation et de divertissement.

Nouvelle Phantom – Un chef d’œuvre de design contemporain

Première Rolls-Royce à être construite sur la nouvelle Architecture du luxe, la nouvelle Phantom est une interprétation totalement novatrice et contemporaine de la quintessence de la Phantom. Encore plus emblématique, plus élégante, elle évoque quiétude et stabilité aussi bien à haute vitesse que lors de vos apparitions cérémonielles.

Dès le premier regard, la nouvelle Phantom éblouit par la pureté de ses lignes. Grâce à la nouvelle Architecture du luxe et aux derniers processus d’ingénierie mis en œuvre, les méthodes d’assemblage de précision de la carrosserie garantissent un nombre minimal, voir nul, de lignes de jonction visibles entre les panneaux de carrosserie, conférant à la nouvelle Phantom l’apparence d’un bloc d’aluminium d’un seul tenant. Il s’agit d’une véritable prouesse de collaboration entre les services de design et d’ingénierie, qui ont travaillé main dans la main pour créer un magnifique chef d’œuvre.

Dès le premier regard, on remarque l’actualisation radicale de la Phantom, à travers le nouveau design de la calandre Pantheon. La puissante calandre personnifiée est surélevée par rapport à celle de l’actuelle Phantom VII, ce qui place la Spirit of Ecstasy environ 1,5 cm plus haut. Elle rappelle le design futuriste d’abord évocateur de la calandre de la VISION NEXT 100, nom de code 103EX, de l’an dernier, mais porte également des influences issues de la Silver Cloud de l’ère James Young.

Néanmoins, à la différence de la 103EX et de toutes les précédentes Phantom, la calandre de la nouvelle Phantom est pour la première fois intégrée dans la carrosserie environnante. Résultat : un design réduit, plus net, moderne et clair, permettant à toutes les lignes de la nouvelle Phantom de converger vers ce signe emblématique de puissance, pour s’en écarter ensuite à nouveau.

En outre, un nouveau graphisme des phares confère à la proue une expression de confiance et de détermination farouches, avec des éléments internes qui exhalent fraîcheur et optimisme tout en offrant un anneau expressif de lumières diurnes ainsi que le système de lumière laser le plus perfectionné de tous, capable, la nuit, d’éclairer la route jusqu’à 600 mètres.

Un ensemble harmonieux, obtenu par le travail artisanal de matériaux authentiques et nobles et de subtils replis dans la carrosserie. La ligne s’étendant de la proue à la poupe prend sa source à l’intérieur, depuis le coin supérieur de la calandre, et se déploie tout le long de la carrosserie jusqu’à la poupe, conférant à la nouvelle Phantom une dynamique impressionnante, tandis que la ligne d’aile avant s’estompe juste derrière la poignée de portière, exprimant allure et fluidité.

La calandre elle-même est réalisée en acier inoxydable poli à la main, un matériau tactile aux teintes chaudes qui souligne la nature précieuse et intemporelle de cette nouvelle Phantom et de son architecture moderne. Les stries d’acier inoxydable émanant des pointes supérieures de la calandre courent de manière incurvée le long des bord supérieurs du capot et tout autour du pare-brise, accentuant ainsi la longueur du capot et créant une continuité entre la cabine et le volume inférieur, comme si la voiture était continuellement balayée par les vents.

De profil, la nouvelle Phantom possède les proportions emblématiques 2:1 qui ont suscité tant d’enthousiasme à chaque génération de Phantom, affichant des porte-à-faux courts à l’avant et longs à l’arrière, une proue verticale et une poupe élancée. Vues de profil, les lignes arrière de la voiture décrivent des cercles qui guident le regard jusqu’à la roue avant. La terminaison latérale de la nouvelle Phantom est la plus grande pièce unique d’acier inoxydable poli à la main jamais utilisée sur une voiture. Elle souligne magnifiquement l’élégance de la voiture et grâce à son aspect doux et arrondi, préserve l’intimité de l’emblématique montant C élargi, tout en facilitant le passage du regard jusqu’à la poupe. De plus, une unique strie en acier inoxydable poli gravée sur le seuil de la Phantom à empattement allongé différencie celle-ci de son alter-ego à empattement standard.

« De profil, le design de la Phantom rappelle l’élégance de la Phantom V. En séparant la ligne d’aile avant de la ligne médiane, nous avons réintroduit un effet de mouvement. Cette ligne, qui revient en courbe sous la voiture, évoque agilité et légèreté », commente Giles Taylor.

La poupe de la nouvelle Phantom est une manne d’expressivité, avec son design évoquant les magnifiques poupes élancées des Phantom des années 1950 et 1960. La lunette arrière, elle aussi délimitée par un cadre en acier inoxydable parfaitement exécuté, est plus avancée et les lignes arrière sont plus profilées que celles de la précédente Phantom, tandis qu’un subtil feston sur la ligne de pavillon arrière plane au-dessus des passagers arrière et leur garantit un espace libre préservé au niveau de la tête.

Le regard est également attiré vers l’intérieur par un profilé conique en aluminium super-formé, garantissant davantage de surfaces sans jointures et de lignes de pare-chocs fluides autour des feux arrière. De subtiles replis dans le hayon, qui évoquent les hayons plus prononcés des précédentes Phantoms, courent jusqu’à une extrémité plus proéminente. Elle aussi en acier inoxydable, cette caractéristique fait écho à la calandre avant, en permettant au flux d’air de s’écarter gracieusement de l’arrière de la voiture. Même le bloc optique arrière aux allures de pièce d’orfèvrerie affiche des détails exquis, tels que la gravure interne des célèbres badges aux doubles R.

L’acier inoxydable poli à la main garnit également les premiers éléments de contact de la nouvelle Phantom : les poignées des emblématiques portières. Faisant fi de la tendance générale à négliger les poignées, Rolls-Royce a compris qu’une poignée de portière Rolls-Royce est un élément clé qui participe à l’expérience physique quotidienne des propriétaires avec leur voiture, et la sensation de ce merveilleux matériau au creux de la paume leur est précieuse.

Touche finale de l’expression visuelle de la Phantom : ses jantes qui, bien entendu, sont parfaitement proportionnées pour s’harmoniser au design Rolls-Royce. Parce qu’elles offrent la sensation de voler au-dessus du sol, Rolls-Royce propose les jantes en alliage haute qualité les plus grandes jamais utilisées sur une voiture de la marque. Les jantes de 22 pouces, chaussées de pneus en technologie Seal de Rolls-Royce, garantissent une sensation de « tapis volant » jamais encore ressentie dans aucune Rolls-Royce.

Phantom : l’article le plus luxueux du monde

Monter à bord d’une Phantom est un événement à lui seul. Les portières de la voiture s’ouvrent. Le seul choix qui s’offre à vous : conduire ou être conduit. Tandis que le propriétaire s’installe dans son véhicule, un assistant ou un voiturier s’avance et effleure le capteur de la poignée de portière. Celle-ci se referme dans un murmure, enveloppant l’occupant dans l’antre, « The Embrace », de la voiture la plus luxueuse du monde.

Cet antre, ou « Embrace », est fondamental pour les passagers arrière, nécessaire à leur expérience et à leur plaisir à bord de leur nouvelle Phantom. Il s’agit d’une nouvelle définition du confort et du raffinement de Rolls-Royce, qui faisaient déjà référence dans le monde de la construction automobile, visant à créer un
environnement détoxifiant tout en prenant soin de l’occupant dans les matériaux les plus raffinés. Les quatre portes dotées de cette nouvelle technologie participent également à créer cette atmosphère enveloppante pour l’occupant. Les portières arrière et, désormais, les portières avant, peuvent également être fermées de l’intérieur.

« The Embrace » est une vision de Giles Taylor, inspirée par sa création de la 103EX. Celui-ci a déployé des efforts considérables pour raviver l’esprit de la 103EX dans le design intérieur futuriste de la nouvelle Phantom, où rien ne saurait vous détourner du calme et de la quiétude de ce sanctuaire si particulier. La technologie se fait discrète, les espaces et surfaces sont propres, et le regard ne contemple que beauté, comme dans une galerie d’art.

Comme on est en droit de l’attendre d’une Rolls-Royce, l’environnement est conçu avec les matériaux les plus précieux et les plus contemporains. Mais ce qui surprend, c’est le sentiment de légèreté et de simplicité, d’élégance éthérée qui se dégage.
Lové dans les sièges arrière superbement revisités, l’occupant est porté dans un silence quasi-total comme sur un coussin d’air, grâce un agrément de conduite et à un confort acoustique nettement améliorés. Que l’occupant ait besoin d’un refuge pour réfléchir à des problèmes importants, ou simplement pour se perdre dans ses pensées, son imagination trouvera sa muse dans le ciel de pavillon Starlight le plus grand jamais réalisé dans une Rolls-Royce. Les placages de bois haute brillance au toucher exquis, en option pour les habillages de portières, la console centrale, le tableau de bord et les tables de pique-nique, offrent au passager un environnement constitué des matériaux les plus merveilleux et les plus authentiques.

Les lignes à l’avant de l’habitacle penchent vers l’avant en suggérant une nature progressive, tandis que les portières arrière, à l’inverse, penchent vers l’arrière, afin d’accentuer l’atmosphère relaxante de l’espace arrière. Le design des accoudoirs est le fruit d’une inspiration maritime déclinée de diverses manières. La tension et la « coque » des accoudoirs sont directement inspirées des grands voiliers.

Les sièges ont été nouvellement sculptés et réalisés à la main pour offrir encore plus de confort. Ils arborent un élément horizontal fort, qui leur confère une allure large, confortable et assurée, et sont rehaussés d’une interprétation verticale de l’élément de siège déjà vu dans les Wraith et Dawn. La cambrure de placage de bois sur l’arrière des sièges avant s’inspire clairement de la célèbre Eames Lounge Chair de 1956, un design très prisé par les amateurs de luxe, qui fait partie de l’exposition permanente du musée d’art moderne de New York.

Les tables de pique-nique et les écrans arrière, dissimulés derrière les placages de bois à l’arrière des sièges avant, se déploient et se rétractent électriquement d’une simple pression sur un bouton, pour une expérience multimédia sans compromis. C’est parce que les clients de Rolls-Royce sont attentifs aux moindres détails que les commandes de sièges ont été déplacées depuis l’accoudoir central vers une position plus intuitive pour l’utilisateur.

Les propriétaires de la Phantom auront la possibilité de choisir entre différents sièges, et d’opter pour celui correspondant le mieux à leurs exigences. Leurs options s’étendront du siège lounge plus intime aux sièges individuels avec accoudoir amovible, en passant par les sièges individuels avec console centrale fixe et les nouveaux sièges de repos.

La nouvelle console centrale arrière fixe a été considérablement améliorée, et intègre une armoire bar avec verres à whisky et décanteur, flûtes à champagne et glacière. Quelle que soit la configuration, l’inclinaison soigneuse des sièges arrière contribue à favoriser la conversation. Elle permet aux occupants de discuter les uns avec les autres sans se tordre le cou.

Ces derniers pourront également donner libre cours à leur sens du toucher grâce aux matériaux raffinés et authentiques qui ornent l’ensemble de l’habitacle. Chaque élément des commandes est en métal, notamment les aérations sphériques emblématiques, les commutateurs des sièges et de l’éclairage, les interrupteurs de fenêtre, en verre ou gainé du cuir le plus fin, à l’instar des nouveaux contrôleurs rotatifs Spirit of Ecstasy à l’avant et à l’arrière.

En outre, des détails supplémentaires de confort de raffinement ont été intégrés dans la Phantom Suite, avec des surfaces chauffées fonctionnant en association avec la fonction de sièges chauffants. Les zones de l’habitacle désormais chauffées comprennent les accoudoirs de portière avant, le couvercle de console centrale avant, le montant C inférieur, les accoudoirs latéraux arrière avec tous les sièges individuels et l’accoudoir central arrière.

« The Gallery » : un nouveau concept sans précédent dans l’univers du luxe

Au cœur du design moderne de la nouvelle Phantom, « The Gallery » est une réinterprétation luxueuse et ultramoderne du tableau de bord et de l’instrumentation de la voiture.

Tandis que le caractère du tableau de bord monolithique vertical rend hommage, de façon contemporaine, aux modèles Rolls-Royce du passé, avec une surface propre et symétrique, le principal placage détourne le regard pour le guider vers le haut et vers l’extérieur, afin de créer un sentiment de largeur.

Tous les éléments du concept « The Gallery » sont englobés dans une bande ininterrompue de verre trempé, qui s’étend sur toute la largeur du tableau de bord. Au sein de celle-ci, les commandes numériques des instruments sont cerclées de chrome, ajoutant une touche ornementale et une continuité sur tout l’avant de l’habitacle.

Derrière les cerclages chromés des commandes de l’instrumentation, Rolls-Royce a opté pour une approche plus futuriste, pour des instruments plus clairs pour le conducteur, une requête des clients Rolls-Royce du monde entier. Un écran couleur TFT 12,3 pouces à LED rétro-éclairé communique désormais toutes les informations de conduite depuis l’intérieur des cerclages chromés, les écrans étant eux-mêmes conçus avec des aiguilles virtuelles claires et somptueuses, des éléments d’orfèvrerie Rolls-Royce et des inscriptions claires.

Outre la vitesse, la réserve de puissance, les niveaux de carburant et de température, les écrans fournissent également des informations essentielles sur les paramètres du régulateur de vitesse, les instructions de navigation, les systèmes d’assistance à la conduite et toute une série d’autres informations.

Derrière le verre de « The Gallery » se logent également l’horloge analogique, le « son le plus bruyant que vous pouvez entendre dans une Rolls-Royce », et l’écran d’information central qui peut se rétracter derrière le bloc central lorsqu’il n’est pas utilisé.

L’horloge standard possède une surface sombre, et est encadrée d’une finition en cuir noir. Malgré tout, chaque horloge Bespoke arbore un design plus intriqué, incluant une face rétro-éclairée plus claire dotée de détails à effet cristal, et possède une finition assortie au matériau sélectionné dans « The Gallery ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*