Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Bijoux & Accessoires / SIHH 2018 – Vacheron Constantion Collection Métiers d’Art Les Aérostiers : la fabuleuse conquête des airs

SIHH 2018 – Vacheron Constantion Collection Métiers d’Art Les Aérostiers : la fabuleuse conquête des airs

Voler. Un rêve qui remonte aux confins de l’humanité. Après de nombreuses tentatives mythologiques, épiques, parfois rocambolesques, le rêve devient enfin réalité à la fin du 18e siècle. Les premières « expériences aérostatiques » défient avec succès la gravité. Quels secrets le royaume des airs, tant rêvé et imaginé, dévoilera-t-il ? Courage, génie ainsi qu’une pointe de folie animent les premiers et intrépides aérostiers. Sur Terre, les foules en liesse acclament ces incroyables ballons à air chaud qui s’élancent vers le ciel. La collection Métiers d’Art Les Aérostiers de Vacheron Constantin rend hommage à cette page exaltante de l’histoire. À l’échelle d’un cadran, les Maîtres Graveurs de la Maison accomplissent eux aussi un véritable exploit : la fidèle reproduction en version miniature des dessins historiques de cinq vols, réalisés en France entre 1783 et 1785. De somptueuses montgolfières d’or gravé et micro-sculpté à la main, s’élèvent sur un fond translucide d’émail plique-à-jour, tandis que le temps s’affiche au gré des battements du calibre manufacture 2460 G4/1.

Vacheron Constantin a exploré de nouveaux territoires créatifs pour conter l’histoire merveilleuse de ces aventuriers du ciel. Outre la délicate technique de gravure du ramolayage, les cadrans se parent d’émail plique-à-jour, un savoir-faire rare utilisé pour la première fois par la Maison. Cette association s’inscrit dans la tradition d’excellence technique et artistique chère à Vacheron Constantin. A ces prouesses artistiques, la nouvelle collection Métiers d’Art Les Aérostiers associe le savoir-faire technique par l’utilisation du calibre Vacheron Constantin à affichage spécial 2460 G4/1. Ce mouvement original permet une intégration parfaite des indications à l’esthétique du cadran.

Ballons d’or ramolayés

Les Maîtres Graveurs des ateliers Vacheron Constantin ont relevé un véritable défi : la mise en volumes de dessins en deux dimensions, et l’interprétation de leurs couleurs par des effets de finitions. Chaque montgolfière a nécessité jusqu’à trois semaines de travail afin de reproduire l’ensemble des subtilités et détails ornementaux des figures d’origine. Les cadrans composent ainsi de véritables scènes miniatures, d’une extraordinaire variété de motifs.
Le ramolayage consiste à ôter de la matière pour modeler le relief. Irréversible, cette opération exige un geste parfaitement assuré. Le Maître Graveur dessine d’abord les volumes principaux à la pointe sèche. Puis il sculpte la masse précieuse et réalise une mise en arrondi particulièrement délicate. Cette étape permet de dégager les rondeurs du ballon et de la nacelle, ou encore les lignes des cordages. Pour atteindre une précision extrême, les burins sont taillés à plusieurs reprises. Le niveau de finitions devient de plus en plus élevé, jusqu’aux moindres détails des personnages, animaux et décors minutieux des ballons. Chaque artisan utilise ses propres méthodes et outils : petites pierres, brosses, papiers ou encore limes. Sous les jeux de lumière, les différentes textures de l’or influencent alors le rendu visuel de la surface.

Magie et couleurs de l’émail plique-à-jour

Sur les cadrans de la collection Métiers d’Art Les Aérostiers, un fond translucide d’émail plique-à-jour azur, bleu foncé, turquoise, marron ou grenat, évoque des transparences aériennes. Vacheron Constantin recourt pour la toute première fois à ce savoir-faire maîtrisé par peu d’émailleurs. Son agencement rappelle l’émail cloisonné ; son absence de fond un vitrail miniature. Entre les différentes teintes, l’équilibre se révèle très subtil, tout comme le polissage des cloisons qui les séparent.
Les teintes dominantes de chaque création se retrouvent également sur les disques d’affichage ainsi que sur le bracelet assorti. Encerclant l’émail, le rehaut, gravé d’un motif inspiré des cordages, varie lui aussi : or 3N, 4N ou 5N selon les modèles.

L’esthétique d’un calibre technique

Sous l’émail plique-à-jour, les rouages et les disques du calibre 2460 G4/1 se devinent dans un jeu de transparences. Ce calibre automatique spécial rend possible une mise en scène singulière des indications, sans aiguilles. L’affichage par disques se dévoile ainsi judicieusement par guichets en périphérie, entre les courbes des cloisons de l’émail plique-à-jour : heures, minutes, jour de la semaine et date – grâce à, respectivement, deux disques traînants et deux sautants. Le calibre décoré selon les plus hautes exigences en terminaison horlogère apparaît généreusement à travers le fond ouvert. La masse oscillante d’or, spécialement gravée et bombée pour cette nouvelle collection, évoque l’arrondi d’une montgolfière.

    Cinq vols… et autant d’histoires gravées dans l’or
    Science, magie et rêve : la collection Métiers d’Art Les Aérostiers retrace l’émotion grisante de cinq vols historiques réalisés en France, nation pionnière dans le domaine. En cette fin de 18e siècle, ces exploits extraordinaires enchantent cours royales et foules ébahies.

  • Métiers d’Art Les Aérostiers – Versailles 1783 – Un aérostat, conçu par Étienne de Montgolfier s’élève pour la première fois dans le ciel. Cette « expérience aérostatique » emporte à son bord un mouton, un coq et un canard. Leur survie témoignera de la présence suffisante d’oxygène en altitude. Gravés dans l’or gris, la nacelle et ses cordages flottants, puisque légèrement endommagés à l’atterrissage, se distinguent parfaitement sous l’opulent ballon d’or 5N.
  • Métiers d’Art Les Aérostiers – Paris 1783 – L’homme s’élance à son tour dans les airs. Un autre aérostat, également conçu par Étienne de Montgolfier, emporte à son bord les deux premiers « voyageurs du ciel », micro-sculptés sur le cadran. Sur un fond d’émail plique-à-jour en teintes azur, ce somptueux ballon d’or rose et gris est gravé de soleils, du zodiaque, de fleurs de lys, de guirlandes, de mascarons ou encore d’un aigle aux ailes déployées.
  • Métiers d’Art Les Aérostiers – Paris 1784 – L’aérostier Blanchard imagine un dispositif pour diriger la trajectoire d’un ballon. L’ingénieux système d’ailes construit à cet effet se distingue clairement sur le cadran. Si l’atterrissage sera fort éloigné du but initial, le vol inspirera à son concepteur et à d’autres aérostiers des tentatives plus fructueuses.
  • Métiers d’Art Les Aérostiers – Bordeaux 1784 – La France entière participe à l’extraordinaire conquête du ciel. Ce vol, réalisé à Bordeaux avec trois voyageurs dans la nacelle, témoigne de ce qui est devenu un phénomène d’époque. Reproduit à l’identique sur le cadran, le ballon arbore une merveilleuse variété de tissus et d’ornements, ainsi qu’une scène mythologique.
  • Métiers d’Art Les Aérostiers – Bagnols 1785 – Dix mille personnes saluent ce vol d’un tonnerre d’applaudissements. L’élégante nacelle, d’or gris et jaune, semble flotter sur un émail plique-à-jour en nuances de bleu. La partie supérieure du ballon est teintée par galvanoplastie. Sept ans plus tard, la toile du ballon servira à confectionner les vêtements des volontaires républicains.
  • La collection Métiers d’Art Les Aérostiers représente autant de voyages au cœur du ciel, témoignages d’une vibrante époque portée par un esprit de conquête. Brillamment interprétés par les Maîtres Artisans de Vacheron Constantin, les cinq vols existent chacun en cinq exemplaires exclusifs numérotés.
    Vacheron Constantion Collection Métiers d’Art Les Aérostiers
    Édition limitée à 5 pièces numérotées pour chaque modèle

  • Références
    7610U/000G-B210 – Métiers d’Art Les Aérostiers – Paris 1783
    7610U/000G-B243 – Métiers d’Art Les Aérostiers – Paris 1784
    7610U/000G-B244 – Métiers d’Art Les Aérostiers – Versailles 1783
    7610U/000G-B245 – Métiers d’Art Les Aérostiers – Bagnols 1785
    7610U/000G-B246 – Métiers d’Art Les Aérostiers – Bordeaux 1784
    Garde-temps certifiés du Poinçon de Genève
  • Calibre 2460 G4/1
    Développé et manufacturé par Vacheron Constantin
    Mécanique à remontage automatique
    31 mm (11¼’’’) de diamètre, 6.05 mm d’épaisseur
    Environ 40 heures de réserve de marche
    4 Hz (28’800 alternances/heure)
    237 composants
    27 rubis
  • Indications Heures, minutes, jour de la semaine et date à guichets, couleurs des disques en accord avec la teinte du cadran
  • Boîtier Or gris 18K
    40 mm de diamètre, 12.74 mm d’épaisseur
    Fond transparent avec glace saphir
    Étanchéité testée à une pression de 3 bar (environ 30 mètres)
  • Cadran Ballons en or 18K gravé main
    Ciels en émail plique-à-jour
  • Bracelet Cuir d’alligator Mississippiensis bleu/vert/brun/bleu foncé/bordeaux avec doublure en cuir d’alligator, cousu main, finition sellier, grandes écailles carrées
  • Boucle Boucle déployante en or gris 18K
    Demi-croix de Malte polie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*