Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Habitation & Aménagement / Habitation & Architecture / Comment faire la différence entre l’immobilier de prestige et l’immobilier d’exception ?

Comment faire la différence entre l’immobilier de prestige et l’immobilier d’exception ?

L’immobilier de luxe est sans aucun doute le summum du secteur immobilier. Au-delà d’être un excellent investissement, il représente aujourd’hui un type d’immobilier particulièrement prisé. Discrétion, un home staging impeccable et surtout le luxe, ce sont principalement les critères qui attirent la très sélective clientèle de ce domaine. Mais qu’appelle-t-on réellement immobilier de luxe ? Il semblerait qu’il n’existe pas de définition précise, l’on qualifie uniquement un bien de luxueux lorsqu’il reflète la qualité, le raffinement, et coûterait 1,8 million d’euros au minimum. Cette définition n’est pourtant pas figée. Aussi, il semblerait que l’on distingue, dans le secteur de l’immobilier de luxe, deux notions : l’immobilier de prestige et l’immobilier d’exception. Comment les différencier ?

Qu’est-ce que l’immobilier de luxe ?

Comme souligné un peu plus haut, la notion d’immobilier de luxe ne connaît pas de définition précise. Chaque professionnel du domaine ayant ses propres critères, on ne peut donc ni parler de taille ni de prix. Selon Sotherby’s International Realty par exemple, un bien situé dans une zone géographique parfaite, de taille modeste et décoré soigneusement refléterait plus l’idée d’un bien de luxe qu’une grande propriété mal localisée.

Ces critères peuvent également être différents d’une zone géographique à une autre : si vous contactez une agence immobilière de prestige dans le centre de Tours, vous retrouverez une autre notion de l’immobilier de luxe que celle d’un bien situé aux États-Unis. Le seul point commun que vous retrouverez entre eux ? Le charme. Selon Alexander Kraft, président de SIR, l’essence même d’une résidence de luxe réside uniquement dans ce critère, qu’il soit question d’immobilier de luxe, de prestige ou d’exception. Et justement, comment les distinguer ?

Différence entre immobilier de prestige et immobilier d’exception

Certains professionnels préfèrent catégoriser et bien différencier toutes les nuances de luxe. Ils mettent alors un point d’honneur à distinguer l’immobilier de prestige et l’immobilier d’exception, même s’il n’existe pas de différences réellement flagrantes. Pour ces experts, le prix au mètre carré et la localisation de chaque bien permettent de le catégoriser et d’évaluer la gamme de luxe à laquelle il appartient. Un bien d’immobilier de prestige se situerait principalement dans les zones les plus recherchées. À Paris, on parlerait surtout du 1er au 8e arrondissement. Le mètre carré s’y élèverait à entre 12 000 et 20 000 euros, ce qui équivaudrait à un prix compris entre 2 et 4 millions d’euros la propriété. Par ailleurs, le prix des biens immobiliers de prestige à Paris est aujourd’hui quasiment identique à celui retrouvé à Londres. Pour les biens d’immobilier d’exception, il faut compter un peu plus : le prix minimum par propriété devrait excéder les 4 millions d’euros et donc un prix au mètre carré supérieur à 20 000 euros. Pour la localisation, on peut citer le quartier de Beverly Hills à Los Angeles dans l’État de Californie où les propriétés bénéficient d’une plus grande richesse architecturale et proposent de plus grands espaces extérieurs. Les prix des biens immobiliers d’exception dans cette région peuvent aller jusqu’à 10 millions d’euros par propriété.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.