Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Art & Culture & Science & Expo / Exposition « La Marche du Temps » de Quentin Carnaille – Boutique Hublot Vendôme

Exposition « La Marche du Temps » de Quentin Carnaille – Boutique Hublot Vendôme

Exposition du 12 au 31 janvier 2015.

« La surprise est clé dans tout art. » disait Oscar Niemeyer, architecte et designer brésilien auquel Hublot rendit hommage en 2011.
Oscar Niemeyer, bâtisseur mu par la beauté, la liberté, et l’audace de s’affranchir des règles établies.
En janvier 2015, c’est un architecte pourtant défroqué, reconverti en sculpteur, qui est mis à l’honneur à la Boutique Hublot Vendôme (10 Place Vendôme 75001 Paris – Tel : +33 142 86 67 86) : Quentin Carnaille.

Le « r » de son nom est presque en trop, en vérité… Car « canaille », véritablement, il l’est, dans le sens adorablement polisson du terme. Audacieux et libre, il adhère aux valeurs du célèbre carioca, se distinguant par un parcours hautement atypique (Hublot aime et cultive la différence!).

Quentin est encore tout jeune, il n’a que 30 ans, mais son histoire d’amour avec la mécanique horlogère est déjà ancienne. Fasciné par les détails, d’une part, mais aussi par la notion philosophique de temps qui l’obsède et le poursuit, il cultive cette passion depuis de nombreuses années.

En 2008, une année avant l’obtention de son diplôme d’architecte, il démonte un mouvement de 1930 pour en constituer une paire de boutons de manchette.
Un mois plus tard, la création prend sa place au prestigieux Salon des Antiquaires; Quentin est reconnu pour son talent par les plus grands noms de l’horlogerie-joaillerie.

Depuis ce premier succès l’inspiration croît au fil de ses réalisations, toujours inspirée de mécanique horlogère. En 2009, année faste pour Quentin, il remporte un prix et obtient son diplôme d’architecte. Cet élan lui permet d’investir dans sa première boutique, à Lille, au sous-sol de laquelle il s’installe durant une année afin de pouvoir travailler sur ses créations jour et nuit. Autour des questions du temps, de l’infini, la relativité, l’astronomie, le jeune artiste redouble de créativité et diversifie son œuvre.

Le résultat de ce bouillonnement créatif est simplement sublime.

Magnétique, magique et troublante, l’œuvre bouscule inévitablement les codes de l’art, le rendant à la fois impressionnant, sensible et humain… Humain, car, tout comme lui, les créations de Quentin Carnaille ne sont pas immuables, mais sujettes à l’impermanence… Cette impermanence, fidèle compagne du temps…

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.