Accueil / A la Une / Exposition Vacheron Constantin « Les Sons du Temps » : Si le temps m’était compté… En musique

Exposition Vacheron Constantin « Les Sons du Temps » : Si le temps m’était compté… En musique

« Les Sons du Temps » invite le visiteur à découvrir des garde-temps exceptionnels du patrimoine Vacheron Constantin, montres de poche à sonnerie historiques et contemporaines.

Variation sur le thème d’une complication au sommet de l’harmonie.

Deux fois par an, la Maison Vacheron Constantin dévoile ses collections historiques aux amateurs de Haute Horlogerie technique et précieuse mais également au grand public. Chacune de ces rencontres marque la volonté de la manufacture de présenter un pan de son activité ininterrompue depuis 1755, mais aussi de partager sa passion de la création et du geste juste.

L’inauguration de l’exposition « Les Sons du Temps » a été l’occasion pour Vacheron Constantin d’annoncer son partenariat avec Art en Vieille-Ville, qui réunit plusieurs galeries d’art et d’antiquités ainsi que des institutions culturelles. Ce collectif prestigieux propose un rendez-vous biannuel sous forme d’une immersion plurielle et exceptionnelle au cœur de la Vieille Ville.

Heinz_Forrer_Charlotte_Mailler_Julien_Marchenoir_HD_low
De gauche à droite : Heinz Forrer, Directeur marché Suisse pour Vacheron Constantin, Charlotte Mailler, Présidente Art en Vieille Ville et Julien Marchenoir, Directeur marketing et patrimoine Vacheron Constantin

Jusqu’au 31 janvier 2014, la Manufacture met à l’honneur les montres à indication sonore dont elle s’est très tôt fait une spécialité. Jacques-Barthélémy Vacheron fut lui-même un finisseur de montres à répétitions avant de prendre les rênes de la Maison au début du XIXème siècle.

Une montre de poche de 1812 (ref. 10302), répétition à quarts en or rouge et cadran émail blanc, atteste de cette longue tradition. Tout comme cette montre de poche, répétition à musique, boîte et cadran or rouge de 1816 (ref. 10207). Parmi la quarantaine de pièces exposées, une pendulette de voyage de 1820 dotée d’une grande et d’une petite sonneries, d’une répétition à quarts et d’une complication réveil, évoque des pérégrinations sous le sceau de la complexité.

Ref. 10302
1812 – Montre de poche, répétition à quarts, or rouge 18K, cadran émail blanc
ref._10302_low

Ref. 10207
1816 – Montre de poche, répétition à musique (carillon), or rouge, cadran or
ref._10207_low

D’autres pièces à fort pouvoir d’évocation illustrent le savoir-faire et la renommée de la Manufacture. Ainsi cette montre de poche, chronographe-compteur avec réveil, jour, date, et phases de lune de 1909 (ref. 10156) ayant appartenu à Sir Bhupindra Singh, Maharadjah de Patiala, ou cette montre de poche à grande et petite sonnerie, répétitions à quarts et demi-quarts, chronographe-compteur 30 minutes réalisée en 1918 à la demande du célèbre constructeur automobile américain James Ward Packard (ref. 11527).

Ref. 10156
1909 – Montre de poche, chronographe-compteur, réveil, jour, date, phases de lune, or jaune 18K, cadran argenté
Cette montre appartenait à Sir Bhupindra Singh, Maharadjah de Patiala
ref._10156_low

Ref. 11527
1918 – Montre de poche, grande et petite sonnerie, répétitions à quarts et demi-quarts, chronographe-compteur 30 minutes, or jaune 20K, cadran émail blanc.
Cette pièce a été fabriquée à la demande du collectionneur américain James Ward Packard
ref._11527

L’avènement de la montre bracelet au XXème siècle oblige les horlogers à déployer des trésors d’ingéniosité pour miniaturiser les mécanismes de sonnerie afin de répondre aux exigences de boîtiers plus restreints. Cette nouvelle partition donne naissance à de véritables prouesses comme ce garde-temps de 1957 qui associe dans un bouquet de complications une répétition minutes, un quantième complet et les phases de la lune.
Point d’orgue de cette exposition, la montre « Tour de l’Ile » défie l’entendement avec ses seize complications dont une répétition minutes et son couple de sonnerie.

L’exposition « Les Sons du temps » évoque un volet de la Haute Horlogerie qui continue à fasciner, encore et toujours. Essentielle à une époque où l’éclairage public et même privé est peu ou prou existant, on peut s’interroger sur le sens aujourd’hui d’une telle complication parmi les plus sophistiquées, alors que chaque information est accessible instantanément.
Et si le marteau qui frappe la cloche ou le timbre étaient là finalement pour qu’entre chaque sonnerie se dessine les contours du silence ? Accueillir et cultiver cette exquise parenthèse, peut-être est-ce tout le propos de ces montres.
La réponse est à chercher dans les allées de cette merveilleuse exposition.

    Exposition Vacheron Constantin « Les Sons du Temps »

  • Date : du 31 mai 2013 au 31 janvier 2014
  • Maison Vacheron Constantin, 7 Quai de l’Ile – 1204 Genève
  • Visites de l’exposition en compagnie de Monsieur Jérôme Meier, Expert Horloger de Vacheron Constantin ou Madame Maude Fellay-Zimmermann, Responsable Patrimoine
  • Sur rendez-vous uniquement. Tel. +41 (0)22.930.20.05
  • www.vacheron-constantin.com

Ref 10651
1897 – Montre de poche, répétition-minutes, laiton doré, cadran émail blanc
ref._10651_low

Ref. 11264
1901 – Montre de poche savonnette, répétition à 5 minutes, chronographe, quantième perpétuel, or jaune 18K, cadran émail blanc
ref._11246

Ref. 10715
1827 – Montre de poche, grande et petite sonnerie, répétition à quarts, or rose 18K, cadran argent
ref._10715_low

Ref. 10968
1955 – Montre-bracelet homme, répétition-minutes, platine. Cadran argenté
ref._10968_low

    Vacheron Constantin – Paris –

  • 2 rue de la Paix – 75002 Paris
  • Du lundi au samedi, de 10h30 à 19 h
  • Tél. +33 (0)1 40 20 17 55
  • www.2ruedelapaix.fr

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.