Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Bijoux & Accessoires / L.U.C Flying T Twin – Le premier calibre à tourbillon volant de Chopard

L.U.C Flying T Twin – Le premier calibre à tourbillon volant de Chopard

Avec le nouveau garde-temps L.U.C Flying T Twin, Chopard inaugure son premier calibre doté d’un tourbillon volant. Aussi technique qu’esthétique, il se distingue aussi par son allure remarquable : un cadran en or guilloché à la main, des proportions impeccables et un boîtier ultrafin en or éthique rose certifié Fairmined en font une pièce d’exception au sein de la collection L.U.C. D’un raffinement extrême, cette série limitée de 50 exemplaires conçue pour les gentlemen contemporains connaisseurs de belle horlogerie est certifiée par le Poinçon de Genève.

C’est une première technique et pourtant, c’est son élégance qui prime. Le garde-temps L.U.C Flying T Twin a beau contenir un mouvement d’exception, il se distingue d’abord par sa finesse et le raffinement de son cadran. Avec une épaisseur de boîte de seulement 7,2 mm, il est le complément d’objet direct d’une chemise en coton Sea-Island et d’une veste en baby cachemire, portée dépareillée. Quoique raffiné et chic, ce nouveau modèle de la collection L.U.C n’est pas cantonné au registre formel grâce à ses contrastes de couleurs mêlant or rose chaud et gris anthracite.

Dans son boîtier ultrafin de 40 mm de diamètre en or rose éthique 18 carats certifié Fairmined est installé un nouveau calibre, développé pour ce garde-temps et qui vient compléter l’offre de complications exhaustives de L.U.C. Il est régulé par un tourbillon volant et qui plus est, automatique, une double première pour Chopard. Il est certifié chronomètre et dispose d’un stop seconde, rarissime sur un tourbillon, qui permet une mise à l’heure parfaite. Témoin de sa bienfacture, L.U.C Flying T Twin est également Poinçon de Genève.

Une cage en liberté

Le tourbillon volant du garde-temps L.U.C Flying T Twin est mis au premier plan à travers une ouverture de grand diamètre à 6 heures. Elle offre une vue à travers le mouvement. La légèreté du tourbillon volant, tant physique que visuelle, est mise à profit pour créer un effet de transparence et de profondeur, qui contribue directement à la personnalité hors norme de ce garde-temps.

Cette ouverture est pratiquée dans un cadran fait d’or massif guilloché à la main par les artisans de Chopard. Un motif azuré occupe le tour d’heures tandis que le médaillon central présente un motif d’alvéoles, introduit sur l’édition L.U.C XPS 1860 Officer, en 2017. Symbolisant une ruche, il fait allusion au premier logotype utilisé par Louis-Ulysse Chopard. Enfin, le cadran gris ruthénium contraste avec les index et les aiguilles or rose.

L’excellence horlogère L.U.C

L.U.C Flying T Twin est le premier garde-temps Chopard à accueillir un tourbillon volant. Entièrement conçu, fabriqué et assemblé dans les ateliers L.U.C, il se distingue par la finesse de son boitier de 7,2mm.Un tourbillon volant est caractérisé par l’absence de pont supérieur. Maintenu par le dessous, il est naturellement moins épais. Le calibre 96.24-L présente une épaisseur de 3,30 mm, identique à celle du 96.01-L, calibre premier de Chopard Manufacture, dont il est une évolution. Haut fait d’horlogerie, cela ne modifie aucune de ses caractéristiques fondamentales. Son diamètre, sa réserve de marche de 65 heures – alimentée par deux barillets superposés, selon l’architecture Twin brevetée de Chopard – et son remontage automatique par micro-rotor en or 22 carats gravé demeurent. Cependant, par souci d’épure, et pour dégager le tourbillon, ce mouvement est sans date.

L’engagement éthique

L’or est ici une signature L.U.C puisque L.U.C Flying T Twin est taillée dans un bloc d’or éthique certifié Fairmined. Il est extrait de manière responsable dans des exploitations artisanales, où les mineurs et l’environnement sont correctement traités et auxquelles Chopard verse une prime à réinvestir dans des projets communautaires.

Chopard constitue aujourd’hui le principal acheteur mondial d’or Fairmined, que la manufacture réserve pour la fabrication de ses créations horlogères à grandes complications – telles que le garde-temps L.U.C Flying T Twin – et de certaines de ses pièces de Haute Joaillerie. Depuis juillet 2018, la Maison utilise 100% d’or Ethique pour la production de l’ensemble de ses montres et bijoux.

L.U.C Flying T Twin

Ref. 161978-5001 – Édition limitée de 50 pièces en or rose éthique 18 carats certifié « Fairmined »

  • Boîtier:

    Boîtier en or rose 18 carats

    Diamètre total 40,00 mm

    Épaisseur 7,20 mm

    Étanchéité 30 mètres

    Couronne en or rose 18 carats avec logo L.U.C 5,00 mm

    Carrures et entrecornes satiné vertical

    Lunette et fond polis

    Glace saphir antireflet

    Fond saphir transparent

  • Mouvement:

    Mouvement mécanique à remontage automatique L.U.C 96.24-L

    Nombre de composants : 190

    Diamètre total : 27,40 mm

    Épaisseur : 3,30 mm

    Nombre de pierres : 25 rubis

    Fréquence : 25 200 A/h (3,5 Hz)

    Réserve de marche : 65 heures

    Tourbillon volant réalisant une rotation par minute

    Deux barillets – technologie Chopard Twin

    Remontage par micro-rotor en or 22 carats gravé

    Ponts décor Côtes de Genève

    Fonction stop-seconde

    Spiral à courbe terminale plate

    Certifié Chronomètre (COSC)

    Poinçon de Genève

  • Cadran et aiguilles:

    Cadran en or massif avec surface gris ruthénium réalisé par traitement galvanique

    Tour d’heure azuré à cercles concentriques

    Chemin de fer

    Index et bague du tourbillon en applique, dorés or rose 18 carats

    Médaillon central guilloché main d’un motif alvéole

    Aiguilles dauphines fusées dorées pour les heures et les minutes

    Aiguille triangle blanche pour la petite seconde fixée sur la cage de tourbillon volant

  • Fonctions et affichages:

    Affichage de l’heure et de la minute au centre

    Affichage de la petite seconde à 6h sur la cage du tourbillon volant

  • Bracelet et boucle:

    Bracelet en alligator noir mat teint par des pigments végétaux (certifié CITES), cousu main, doublure en alligator cognac

    Boucle ardillon en or rose 18 carats

L’horlogerie manufacturée de Chopard

Chopard est une maison familiale à la philosophie d’indépendance très marquée. Les étapes de fabrication de garde-temps L.U.C sont en effet réalisées à l’interne sur ses sites de production de Genève et Fleurier. Conception du mouvement, design du produit fini, fonte de l’or, étampage et usinage des boîtes, composants de mouvements, gravures et décorations traditionnelles faites main, traitements de surface, polissage, assemblage, réglage et contrôle qualité sont toutes les opérations de fabrication horlogère que Chopard maîtrise à l’interne et applique à chaque modèle L.U.C. Fruits d’un travail méticuleux, ces garde-temps d’exception répondent aux aspirations du gentleman contemporain. Ils lui parlent sans artifice, sans prétention, dans un savant mélange de savoir-faire artisanal, de distinction et d’émotions.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.