Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Bijoux & Accessoires / La Chopard L.U.C XP Urushi « Year of the dog »

La Chopard L.U.C XP Urushi « Year of the dog »

L’élégance, le raffinement et la technicité de la montre extra-plate L.U.C XP Urushi en ont fait un modèle culte. Chaque année, Chopard s’inspire du répertoire de l’astrologie chinoise pour offrir une nouvelle interprétation de son cadran Urushi, une technique japonaise ancestrale. Au croisement de la beauté et de la précision, de l’Orient et de l’Occident, Chopard inscrit la créativité au cœur du lien culturel et de la pérennité des traditions.

2018 marque les célébrations de l’année du Chien. Son iconographie, sa symbolique universelle et sa force mythologique sont à l’honneur d’une montre d’exception L.U.C en série limitée de 88 pièces : la L.U.C XP Urushi – Year of the dog. A l’origine de ce chef-d’œuvre d’artisanat d’art, tout commence par un regard croisé. Celui du Maître Urushi et de l’horloger de la Manufacture Chopard à Fleurier, tous deux penchés sur leur ouvrage. Ces mains délicates appliquées à décorer le cadran de la L.U.C XP Urushi, tout comme celles capables de concevoir et de fabriquer le calibre L.U.C 96.17-L, perpétuent des gestes ancestraux qui sont de véritables témoignages culturels. Ensemble, elles célèbrent l’année du Chien, onzième signe du zodiaque chinois, pour une année placée sous le signe de la générosité et de la loyauté.

Entre générosité et loyauté

Dans le zodiaque chinois, chaque signe est l’expression d’une nature particulière. C’est donc tout l’éventail de qualités associées au chien qui se reflètent dans la L.U.C XP Urushi – Year of the Dog. Épris de justice, sensible, fidèle, le chien met toute sa force au service des autres sans jamais empiéter sur la liberté d’autrui. Son dévouement résiste à toutes les épreuves et lorsqu’il aime, c’est pour la vie. Il entretient également une relation au travail basée sur l’engagement, l’implication et le sérieux. Travailler, c’est pouvoir mettre à profit ses compétences, donner du sens à son existence et, in fine, mener une vie utile, honnête et cohérente : le chien est un bâtisseur, un protecteur à la loyauté sans faille. Chopard a décidé de l’incarner au travers d’un Akita, une race de chien asiatique d’une grande beauté, et qui évolue dans le théâtre d’une nature prodigue peuplée d’orchidées sauvages et traversée par une libellule, porte-bonheur et symbole d’heureux présages.

Urushi : un art ancestral

L’Urushi est un art ancestral de laquage. Son nom lui provient de l’arbre dont on récolte patiemment la résine, une fois par an, en très faibles quantités. Trois à cinq ans après sa récolte, la résine est traitée pour devenir une laque très résistante que l’on applique en couches nombreuses et extrêmement fines. Le Maître Urushi y encapsule de minuscules particules iridescentes qui lui confèrent son relief, sa lumière, l’incroyable finesse de ses nuances. Seuls quelques rares artistes maîtrisent le savoir-faire nécessaire à cette technique. Chopard a fait appel à Maître Kiichiro Masumara pour superviser la réalisation des cadrans de la L.U.C XP Urushi. Reconnu comme maître de son art, le Japon lui a accordé le statut de trésor national humain. Les cadrans ont été réalisés par Maitre Minori Koizumi, grand maître Urushi. Pour réaliser cette collaboration, Chopard s’est attaché les services de la maison Yamada Heiando, fournisseur officiel de la famille impériale japonaise.

Une manufacture horlogère d’exception

Pour donner vie à ce cadran, il fallait un mouvement d’exception. Au cœur du boîtier extra-plat de 39,5 mm de diamètre et 6,8 mm d’épaisseur bat un mouvement mécanique à remontage automatique, le L.U.C. 96.17-L. Doté de deux barillets pour une réserve de marche de 65 heures grâce à la technologie Twin, ce calibre réalise la prouesse de s’intégrer dans un boîtier aussi fin grâce à la technique du micro-rotor décentré. Masse oscillante en or 22 cts anglée, gravée et guillochée, ponts ornés des Côtes de Genève, ce calibre est décoré et fini par les mains expertes de Chopard Manufacture à Fleurier selon les plus hauts standards de qualité esthétique de l’horlogerie traditionnelle. Ce mouvement se dévoile à travers le fond ouvert du boîtier en or rose 18 carats. Au travers d’un regard, c’est toute une tradition et un répertoire de gestes qui prennent vie, de la Suisse à l’Asie, dessinant ainsi les contours d’un dialogue universel articulé autour de l’esprit d’excellence.

    Chopard L.U.C XP Urushi « Year of the dog »

  • Boîtier:
    – Or rose 18 carats
    – Diamètre total : 39,50 mm
    – Épaisseur : 6,80 mm
    – Étanchéité : 30 mètres
    – Couronne en or rose 18 carats avec logo L.U.C 4,00 mm
    – Glace saphir antireflet
    – Fond ouvert
  • Mouvement:
    – Mécanique à remontage automatique L.U.C 96.17-L
    – Nombre de composants : 172
    – Diamètre total : 27,40 mm
    – Épaisseur : 3,30 mm
    – Nombre de pierres : 29 rubis
    – Fréquence : 28 800 A/h (4 Hz)
    – Réserve de marche : env. 65 heures
    – Deux barillets, technologie Twin®
    – Masse oscillante en or 22 carats anglée, gravée et guillochée
    – Ponts décors Côtes de Genève, platine perlée, composants anglés
  • Cadran et aiguilles:
    – Cadran réalisé à la main au Japon, selon la technique de laque Urushi avec décor spécial pour « l’année du chien »
    – Aiguilles dauphines dorées pour les heures et les minutes
  • Fonctions et affichages:
    Affichage de l’heure et de la minute au centre
  • Bracelet et boucle:
    – Bracelet en alligator noir cousu main
    – Boucle ardillon en or rose 18ct
  • Réf. 161902-5067 – En or rose 18 carats avec cadran spécial « Year of the dog »
  • Edition limitée de 88 pièces

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.