Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Bijoux & Accessoires / La Legacy Machine Thunderdome de Maximilian Büsser & Friends (Photos & Vidéo)

La Legacy Machine Thunderdome de Maximilian Büsser & Friends (Photos & Vidéo)

Et si on pouvait avoir le spectacle et la puissance d’un éclair dans une montre ?

La science météorologique nous apprend que, lorsque des courants chauds et froids se rencontrent, toutes sortes de manifestations spectaculaires sont possibles. Des tempêtes, des phénomènes étranges et même des tornades en découlent. De même, lorsque deux maîtres horlogers très différents sont réunis — un célèbre inventeur de la Vallée de Joux, reconnu pour ses complications peu orthodoxes à couper le souffle, et un illustre pilier de la perfection artisanale basé à Môtiers —, on peut s’attendre à voir des éclairs à l’horizon.

Voici la Legacy Machine Thunderdome co-signée par Éric Coudray et Kari Voutilainen.

Un ensemble sphérique de roues, pignons et cages tourne au-dessus d’une mer bleue guillochée. Curieusement, le chaos en mouvement génère de l’ordre et l’heure s’affiche sur un cadran en laque tendue incliné. Preuve que les tourbillons horlogers les plus fous peuvent se plier à la logique des heures et des minutes.

D’après le fondateur de MB&F Maximilian Büsser: « Parmi tout ce qui me procure une joie intense dans cette pièce, il y a le fait d’avoir réuni deux personnes que j’adore dans le métier, d’incroyables talents, avec des caractères et des styles complètement différents, qui n’avaient jamais eu la chance de travailler ensemble auparavant. »

Saisir une telle chance peut conduire à modifier des paysages entiers. MB&F n’a donné qu’une seule directive à Éric Coudray, celle de « créer le tourbillon trois axes le plus délirant, le plus cinématique de tous les temps ». Complètement libre, l’horloger a construit quelque chose de tout à fait nouveau dans son œuvre, un mécanisme qui va au-delà du tourbillon, le « TriAx » exclusif à MB&F.

Le TriAx présenté dans la Legacy Machine Thunderdome répond de manière spectaculaire à la directive de MB&F. La construction minimaliste du régulateur tournant sur trois axes transgresse les conventions de la tradition comme de la modernité. Le TriAx défie la logique avec, au lieu du système rationnel (et encombrant) qui associe une cage à chaque axe, une construction à deux cages pour trois axes offrant une vue sans précédent sur le cœur battant et tourbillonnant de la Thunderdome.

le nom rime pratiquement avec horlogerie audacieuse du XXIe siècle —, le mécanisme TriAx de la LM Thunderdome bouscule les idées reçues sur les échappements horlogers. Pour contrôler la vitesse d’échappement de l’énergie issue du barillet, il utilise le système original Potter, doté d’une roue fixe à la place des roues mobiles rencontrées dans la plupart des dispositifs rotatifs modernes. La roue fixe de l’échappement Potter — du nom de l’horloger et inventeur du XIXe siècle Albert H. Potter — autorise des vitesses de rotation supérieures.

Auparavant, on n’avait jamais intégré une roue d’échappement fixe à un mécanisme tournant sur trois axes. Si on l’a fait pour la LM Thunderdome, c’est pour une bonne raison : la rotation à grande vitesse — un tour en 8 secondes pour la structure interne, un tour en 12 secondes pour la cage intermédiaire et un tour en 20 secondes pour la cage externe — consomme énormément d’énergie.

Autre avantage de l’échappement Potter, le balancier-spiral bénéficie de plus d’espace et le concept totalement novateur est plus facile à apprécier : le balancier de la LM Thunderdome prend une forme hémisphérique pour englober un spiral hélicoïdal dans une configuration sans précédent de l’organe régulateur, du jamais vu en horlogerie classique comme en horlogerie contemporaine.

La Legacy Machine Thunderdome est une révélation, même pour les plus fins connaisseurs rompus aux tourbillons multiaxes qui ont fait leur apparition sur la scène horlogère il y a une quinzaine d’années. Le nouveau mécanisme est non seulement plus rapide, avec des composants qui vrombissent à des vitesses vertigineuses, mais aussi plus grand, grâce à l’axe excentré de la cage externe qui élargit la zone de déplacement du balancier en le mettant en valeur comme nul autre. Le verre saphir extrêmement bombé permet à la création d’Éric Coudray de figurer en entier au-dessus de la platine-cadran et d’être visible de toutes parts.

Aussi difficile soit-il de détourner son regard du spectacle côté cadran, le verso de la LM Thunderdome est tout aussi intéressant. Si le mouvement manuel à triple barillet a été techniquement conçu par Éric Coudray, son esthétique et la définition de ses finitions sont typiques de Kari Voutilainen.

Il a fallu d’innombrables rencontres entre les deux horlogers pour que le dynamisme exceptionnel du moteur d’Éric Coudray se manifeste sous une forme classique élégante. Les ponts arrondis en douceur, avec des courbes polies miroir et des angles rentrants nets chanfreinés à la main, affichent une sérénité profonde et immuable qui sert d’assise au maelström du verso. Pour la première fois dans une création MB&F, Kari Voutilainen a appliqué son exclusivité à la finition des rochets : grâce à sa technique, les surfaces circulaires captent la lumière dans des vagues sigmoïdes et produisent un chatoiement ondulant. Relevant d’un secret bien gardé dans l’atelier de l’horloger, le procédé réclame des années d’expérience et des outils spécifiques.

La LM Thunderdome se présente en deux éditions limitées :
– 33 pièces en platine 950 avec cadran guilloché bleu clair,
– 10 pièces en tantale commémorant le 40e anniversaire de The Hour Glass, groupe de vente au détail de la région Asie-Pacifique : 5 pièces avec cadran guilloché bleu foncé et 5 avec cadran orné d’aventurine.

La Legacy Machine Thunderdome de Maximilian Büsser & Friends co-signée par Éric Coudray et Kari Voutilainen

Moteur :

  • Mouvement développé pour MB&F par Eric Coudray et Kari Voutilainen.
  • Mécanisme de régulation avec 3 axes rapides de rotation tournant à différentes vitesses et sur différents plans. Les vitesses de rotation des axes à partir du centre sont respectivement de 8 secondes, 12 secondes et 20 secondes. Le poids combiné du mécanisme multi-axes est de près de 1g.
  • Remontage manuel avec trois barillets.
  • Balancier hémisphérique 10mm sur mesure avec vis de réglage traditionnelles et spiral hélicoïdal, visible sur le dessus du mouvement.
  • Finitions main exceptionnelles dans le style du XIXe siècle : angles rentrants pour rehausser le travail, angles polis, côtes de Genève, et gravures fait-main.
  • Réserve de marche : 45 heures
  • Fréquence d’équilibrage : 3 Hz / 21,600bph
  • Nombre de composants : 413
  • Nombre de rubis : 63

Fonctions :

  • Affichage des heures et des minutes sur un cadran incliné verticalement de 58°.
  • Indicateur de réserve de marche à l’arrière du mouvement

Boîtier :

  • Matériel : édition de lancement en platine 950 et éditions The Hour Glass en tantale.
  • Dimensions : 44 mm × 22,2 mm
  • Nombre de composants : 20
  • Étanchéité : 30m / 90’ / 3ATM
  • Verres saphir au recto et au verso, traitement antireflet sur les deux faces

Bracelet et boucle :

  • Bracelet en alligator bleu cousu main avec boucle déployante en platine ou tantale assortie au boîtier

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.