Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Art & Culture & Science & Expo / La toile « Jeunes algéroises à la sortie du hamamm » d’Emile Deckers chez Expertissim

La toile « Jeunes algéroises à la sortie du hamamm » d’Emile Deckers chez Expertissim

Expertissim annonce la mise en vente de Jeunes algéroises à la sortie du hamamm. Signée par le peintre orientaliste Emile Deckers, l’œuvre a été expertisée par Frédérick Chanoît, expert en tableaux, dessins et sculptures du XIXème pour Expertissim et est mise en vente à 18 000 €, valeur haute de l’expertise, dans la catégorie Tableaux et Dessins Anciens.

« L’art subtil de Deckers, comme dans Jeunes algéroises à la sortie d’un hamamm, réside dans la représentation de la beauté, son idéalisation des visages féminins ne niant pas toutefois la réalité : il est un très beau coloriste, drapant ses personnages de somptueux camaïeux de blanc, rehaussés des vifs coloris des turbans. Le tableau possède un somptueux cadre orientalisant d’origine de la Maison Cardin, en bois stuqué et doré à décor d’arabesques. Ce type de cadres, dont les motifs étaient issus des stucs des décors ornementaux des palais et des mosquées de style islamique, fut utilisé à partir des années 1900 pour harmoniser les tableaux orientalistes aux décors des appartements et des maisons. On les trouve habituellement sur les meilleures productions des peintres travaillant à Alger ou en Algérie (Etienne Dinet, Deckers). La maison Cardin signait ses cadres d’une petite plaque métallique doré. Les amateurs recherchent particulièrement les oeuvres possédant leur cadre d’origine » confie Frédérick Chanoît.

    Description :

  • Pastel sur toile, signé et daté 1936 en bas à gauche
  • Hauteur : 82 cm – Largeur : 91 cm
  • Cadre : Important cadre en bois stuqué et doré à décor de rinceaux feuillagés et aux écoinçons de rosaces de style orientalisant. Plaque métallique au dos de la maison d’encadrement : « CARDIN, STOLFI et REDON, 47 rue d’Isly à Alger »
  • Provenance : Acquis à Alger par les grands-parents de l’actuel propriétaire

Emile Deckers (1885 – 1968)

Artiste belge né en 1885 à Ensival en Belgique, Emile Deckers révèle très jeune ses talents de dessinateur. L’artiste débute sa formation académique aux Beaux-Arts de Liège avant de poursuivre à Paris où il se forme aux côtés des artistes Carolus Duran et Evariste Carpentier. Avant de partir au front, pendant la Première Guerre Mondiale, Emile Deckers reçoit de nombreux prix, confirmant son talent, tout en donnant des cours d’arts plastiques. En 1920, le peintre s’installe à Alger où il commence à recevoir ses premières commandes, notamment celle du portrait du Bey de Tunis. Emile Deckers est petit à petit reconnu par ses pairs comme peintre orientaliste majeur et devient le portraitiste de la société algéroise (notables, familles, femmes, enfants). Ses expositions sont alors considérées comme un véritable événement artistique. Dès 1930, l’artiste partage sa vie entre la Belgique et l’Algérie puis le Congo Belge et quittera définitivement l’Algérie en 1966 avant de s’éteindre en 1968.

– Les prix sont hors commissions et taxes et correspondent aux valeurs des expertises.
– Expertissim a mis en place un système de vente à prix dégressifs, semblable aux « enchères hollandaises » : l’achat est immédiat, mais les prix baissent chaque semaine de l’estimation haute jusqu’à l’estimation basse.)

    Expertissim

  • 10 rue d’Uzès – 75002 Paris
  • 01 45 23 59 95
  • contact@expertissim.com
  • www.expertissim.com

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.