Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Bijoux & Accessoires / L’horloge Orb de MB&F et L’Epée 1839 – Au delà de l’apparence.

L’horloge Orb de MB&F et L’Epée 1839 – Au delà de l’apparence.

À première vue, Orb ressemble à un œil futuriste, composé d’un globe luisant parfaitement formé et d’un cadran à la place de l’iris et de la pupille. Cependant, dans les horloges signées MB&F et L’Epée 1839, rien n’est complètement conforme à l’apparence. 

La structure minimaliste est composée de quatre élytres (pour ceux qui s’interrogent, c’est le terme technique pour désigner les ailes protectrices des coléoptères) qui non seulement se déploient mais également pivotent, faisant de Orb un Transformer qui adopte une grande variété de positions. Le modèle blanc brillant rappelle les premiers iPods et leur coque incurvée lustrée, une surface particulièrement agréable à l’œil et au toucher.

Les facettes de Orb sont multiplesPlacée sur sa soucoupe, pour ne pas rouler, l’horloge peut être complètement fermée ou avec seulement une, deux ou trois ailes ouvertes. Elle peut aussi être complètement ouverte sur ses quatre élytres sans nécessiter l’aide de sa soucoupe.

Pour réaliser Orb, on part d’un bloc d’aluminium et on l’évide pour créer le globe parfait. Une fois découpés, les élytres sont recouverts de plusieurs couches de laque durcies au four qui apportent de la brillance. Les quatre élytres sont fixés à la structure par des charnières dynamométriques à friction, de sorte que leur inclinaison reste fixe quel que soit le niveau d’ouverture. Quand l’horloge est fermée, les élytres sont maintenus en place par quatre minuscules aimants logés à l’extrémité intérieure de chacun, afin de préserver à la perfection la forme sphérique. 

L’horloge ultramoderne est animée par un superbe mouvement L’Epée 1839, doté d’une sonnerie des heures et de 8 jours de réserve de marche. Contrairement à plusieurs horloges créées par MB&F et L’Epée, le mouvement est invisible au premier abord. Néanmoins, le globe parfaitement formé invite le spectateur à dévoiler le cœur mécanique et à découvrir le mouvement.

Le calibre 8 jours apparaît légèrement à travers le cadran en aluminium incurvé. Recouvert d’un verre minéral bombé, il est percé en son centre pour permettre la mise à l’heure à l’aide d’une clé spécifique. 

Il y a deux barillets, un pour l’affichage, un pour la sonnerie, qui se remontent séparément. Le mécanisme de sonnerie ne se limite pas à un coup au passage de chaque heure pleine, il frappe le nombre d’heures écoulées, comme une horloge d’église. Cette fonction peut être répétée à la demande, via un bouton placé sur le côté de l’horloge, et activée ou désactivée selon ses désirs. 

Le nouveau développement de la sonnerie est basé sur un mécanisme comparable à celui des horloges de voyage historiques de L’Epée 1839. En France, elles sont connues sous le nom de pendulettes d’officier car, selon la légende, après avoir failli perdre une bataille à cause du retard de l’un de ses officiers, Napoléon ordonna à ses chefs militaires de toujours emporter une horloge. 

Proposée en blanc ou en noir, Orb n’est pas destinée à accompagner son propriétaire à l’extérieur mais, grâce à son mécanisme de sonnerie des heures, elle rappellera merveilleusement le temps qui passe à tous les guerriers de bureau ! 

Inspiration.

Le concept de Orb provient de l’imagination du designer allemand Maximilian Maertens qui a débuté sa carrière artistique en faisant un stage chez MB&F, avant de créer son propre studio à Berlin. Après avoir collaboré avec MB&F et L’Epée pour la réalisation de l’horloge T-Rex, il a reçu carte blanche pour imaginer la TriPod puis cette toute nouvelle Orb. 

Selon Maximilian Büsser, fondateur et directeur de la création de MB&F, « Max (Maertens) est un créateur né — ce qui est extrêmement rare de nos jours. En esprit, il voyage et explore son univers personnel jusqu’à ce que son vagabondage le conduise à un concept en 3D. Nos différences enrichissent le processus de création alors que nos similitudes engendrent une compréhension mutuelle  ».

Réalisation.

Si Maximilian Maertens et MB&F sont responsables du concept et du design de Orb, c’est L’Epée 1839, le premier fabricant d’horloges en Suisse, qui a développé le mouvement et le globe laqué transformable. L’Epée produit tous les composants, exceptés le verre minéral et les rubis, et assure l’assemblage et le réglage du mouvement 8 jours de haute précision. 

Pour ce projet atypique, rien n’a été facile mais L’Epée a relevé deux défis majeurs. Le premier concernait la fabrication d’un globe en quatre parties qui soit totalement transformable, résistant et parfaitement sphérique en position fermée. 

Le développement du système de sonnerie constituait le deuxième. Normalement, on utilise la gravité pour frapper la cloche. Comme la cloche en laiton de Orb peut se trouver dans une grande variété de positions, les horlogers de L’Epée 1839 ont intégré plusieurs ressorts de commande de la frappe afin que l’horloge sonne même quand elle est à plat. C’est un système hybride, entre celui d’une horloge et celui d’une montre. 

Orb.

Le mot orbe (traduction de l’anglais orb) vient du latin orbis qui signifie cercle ou disque. Il est également à la base du mot orbite qui fait toujours partie du langage courant même si, comme on le sait aujourd’hui, les orbites sont elliptiques et pas du tout circulaires. 

En outre, dans les fanfictions contemporaines, on utilise orbes pour désigner les yeux, les « orbes céruléens » correspondant à des yeux bleus et les « orbes chocolat » à des yeux bruns — clin d’œil à l’image qui peut venir à l’esprit quand on découvre Orb. 

Spécifications techniques.

Orb est proposée en éditions limitées de 50 pièces chacune, en blanc et en noir.

Fonctions :

  • Heures et minutes
  • Sonnerie des heures, répétition à la demande via un bouton sur le côté de l’horloge, activation ou désactivation au besoin.

Corps  :

Fermé : 

  • Hauteur : environ 17 cm
  • Diamètre : environ 17 cm

Ouvert (ouverture complète) : 

  • Hauteur : environ 24 cm
  • Diamètre : environ 30 cm
  • Nombre d’élytres : 4
  • Nombre de composants : 165
  • Poids : 1,9 kg
  • Matériaux : mécanisme d’horlogerie en laiton plaqué palladium et acier inoxydable
  • Elytres en aluminium recouverts de laque artisanale 

Mouvement  :

  • Mouvement conçu et fabriqué en interne par L’Epée 1839
  • Fréquence du balancier : 18’000 A/h / 2,5 Hz
  • Deux barillets, 8 jours de réserve de marche
  • 300 composants
  • Rubis : 17
  • Système de protection contre les chocs Incabloc
  • Remontage manuel : clé à douille carrée de double profondeur pour régler l’heure et remonter le mouvement
  • Finition du mouvement : polissage, sablage, satinage circulaire et vertical, décor étoilé 

 

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.