Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Bijoux & Accessoires / L’horloge TriPod de MB&F et L’Epée 1839.

L’horloge TriPod de MB&F et L’Epée 1839.

« L’art engendre l’art » : la célèbre citation de l’auteure américaine Susan Vreeland s’applique parfaitement à TriPod, 13e co-création de MB&F et du premier fabricant d’horloges suisse, L’Épée 1839.

TriPod est une horloge à cadran minimaliste suspendue à trois délicates pattes d’insecte. Elle suit le modèle T-Rex dans ce qui va devenir une trilogie de créations mi-animal, mi-robot que MB&F appelle Robocreatures. Le nom de TriPod provient des trios qui la composent : trois pattes, trois sphères de type œil d’insecte et trois niveaux dans le mouvement qui constitue le corps mécanique de la créature. De plus, TriPod est la deuxième de trois horloges destinées à former un trio. Pour décrire les Robocreatures, le fondateur de MB&F Maximilian Büsser déclare : « Nous créons notre monde de créatures comme H.R. Giger a créé son univers Alien. » 

Les Robocreatures pourraient bien être de futures capsules temporelles, des « vies » fossilisées issues d’une époque préhistorique. Avec TriPod, le designer berlinois Maximilian Maertens, le CEO de L’Épée Arnaud Nicolas et Maximilian Büsser nous entraînent dans une ère préhistorique post-moderne de l’horlogerie. 

TriPod comprend trois pattes délicates supportant un corps coloré, trois sphères de type œil d’insecte en guise de lentilles de précision et un cadran d’horloge qui fait une révolution complète en 36 heures pour afficher trois cycles d’heures et de minutes. Sous le cadran, on trouve un mouvement sculptural tridimensionnel à 182 composants, construit sur trois niveaux par L’Épée 1839, doté d’un balancier vertical qui oscille lentement à la fréquence traditionnelle de 2,5 Hz (18’000 A/h). Une clé permet la mise à l’heure et le remontage. Complètement remonté, le mouvement offre une généreuse réserve de marche de 8 jours. 

Pour lire l’heure, indication essentielle de TriPod, on consulte d’en haut le cadran composé de disques rotatifs. Une certaine interaction entre l’homme et la machine est nécessaire : la lecture s’effectue grâce à trois sphères optiques, chacune grossissant les chiffres afin de les rendre lisibles. 

Pour permettre aux trois « yeux d’insecte » d’indiquer l’heure sous tous les angles de vue, le cadran comprend trois tranches numérotées de 1 à 12. Il effectue donc une rotation complète en 36 heures, au lieu des 12 conventionnelles. On peut lire l’heure à travers l’une des lentilles grossissantes à tout instant. 

« Ces horloges sont des compagnons », affirme Maximilian Büsser. « Elles vivent, elles font tic-tac. Elles sont comme des animaux de compagnie qui apportent de la vie dans nos intérieurs. » Jurassic Park a également produit de la vie là où il n’y en avait pas… mais quid après les dinosaures ? Le trio de Robocreatures offre une réponse pleine d’imagination. 

Pour son lancement, TriPod fait l’objet de trois éditions limitées à 50 exemplaires, en bleu néon, vert néon ou rouge néon. 

TriPod : spécifications techniques.

Affichage :

Les heures et les minutes, affichées sur deux cadrans concentriques, sont visibles à travers chacune des trois sphères optiques en verre minéral. Les cadrans effectuent une rotation complète en 36 heures.

Corps :

  • Hauteur : env. 26 cm
  • Diamètre : env. 30 cm
  • Poids : env. 2,8 kg 
  • Nombre de composants : 95
  • Matériaux : laiton plaqué, verre minéral optique, boucliers fluorescents en acrylique

Mouvement :

  • Mouvement L’Épée 1839 conçu et fabriqué à l’interne
  • Fréquence du balancier : 18’000 A/h / 2,5 Hz
  • Un barillet, huit jours de réserve de marche
  • 182 composants
  • Rubis : 21 (11 dans l’échappement, 10 dans le reste du mouvement)
  • Système antichoc Incabloc
  • Remontage manuel : clé double, pour régler l’heure et remonter le mouvement

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.