Accueil / Toute l'Actu Info-Luxe / Hôtellerie & Gastronomie / Hôtellerie / L’Hôtel Bowmann ***** – L’art de vivre à la parisienne

L’Hôtel Bowmann ***** – L’art de vivre à la parisienne

Comme une déclaration d’amour à Paris, l’Hôtel Bowmann pose ses 5 étoiles sur un boulevard devenu culte depuis que le célèbre Baron Haussmann révolutionna la capitale au XIXème siècle. Dans un immeuble de pur style haussmannien, l’Hôtel Bowmann, ses 48 chambres et 5 suites tient l’histoire de Paris en héritage et le meilleur du confort moderne à la parisienne.

Le Paris du Baron Haussmann

Au 99 du boulevard Haussmann, l’Hôtel Bowmann évoque le Paris qui fait rêver. Celui d’une architecture emblématique et rayonnante dans le monde entier. Immeuble à la façade en pierre de taille, gravé des fameuses moulures et corniches typiques, l’Hôtel Bowmann aligne ses étages nobles aux hauteurs de plafonds singulières, et ses balcons filants à certains étages dupliqués dans tout Paris par le plus célèbre préfet de la Seine, Georges Eugène Haussmann.

Voisin des grands magasins, du chic à la parisienne, des galeries d’art et des flâneries du Parc Monceau à quelques pas, l’Hôtel Bowmann tire sa révérence – « take a bow » – au plus célèbre des barons parisiens et à son style architectural.

Une dédicace à Paris

Derrière la façade historique en pierre de taille, l’Hôtel Bowmann emmené par Hakim Bouddha, à l’origine et développeur du projet, l’architecte Olivier Billiotte et le décorateur Laurent Maugoust, ouvre son porche rouge aux voyageurs. Perspectives soulignées, respect des proportions, lumière naturelle entrante, l’hôtel invite dans un lieu d’élégance, tapissé de marbre dans ses intérieurs et du traditionnel damier noir et blanc.

  • Réinterpréter l’histoire

Assumant son passé comme son présent, l’Hôtel Bowmann conjugue les temps en proposant 48 chambres et 5 suites, toutes spacieuses (de 25 à 100m2) offrant vue sur Paris ou sur jardin. Reprenant les codes emblématiques de l’appartement haussmannien – parquet en Point de Hongrie, moulures, cheminée -, le Bowmann se joue des détails et accentue ses reliefs partout.

Aux cheminées marbrées d’origine, s’ajoutent lustres royaux et miroirs monumentaux. Têtes de lit gainées de cuir, guéridons brillants, fauteuils aux coques chromées ou dorées, luminaires de la Maison Charles, l’élégance du sur-mesure et de l’artisanat français y est sacrée. Effets de rupture assumés, quelques pièces de mobilier contemporain – fauteuils Knoll et Argenta, tapis Toulemonde Bochart – ajoutent une nouvelle modernité. Et à chaque étage une signature chromatique singulière : champagne, rose poudré, rouge royal, blanc immaculé…

  • Salles de bain cocons

Habillées de marbre de Carrare et de corian pour les vasques, les salles de bain – avec baignoire et douche pour les suites et toilettes à la japonaise – offrent l’essentiel du confort et du luxe contemporain. Boudoirs modernes pensés en loges d’artistes toutes ornées de lumières, ces cocons de beauté se parfument de la ligne de cosmétique Maison Francis Kurkdjian, dédicace au glamour parisien.

Aux « étages nobles », le Bowmann enrobe ses salles de bain de structures comme taillées dans le diamant. Versions chromées ou dorées, ces créations en contraste avec le décor typiquement haussmannien dessinent une relation harmonieuse entre passé et futur.

  • La Suite Bowmann, le rêve parisien

Pour vivre l’expérience du Paris magique, l’Hôtel Bowmann invite à découvrir sa Suite. Sur les toits, atterrissage en douceur via l’ascenseur privatif. Une terrasse à l’infini avec jacuzzi pour rêver et Paris en panoramique dévoilant ses plus beaux monuments : le Sacré-Cœur au loin, le dôme de l’Eglise Saint-Augustin resplendissant, les toits de l’Opéra Garnier, la Tour Effiel majestueuse… Quelques marches et bienvenue sur le roof-top de la Suite Bowmann, solarium idéal aux heures d’été et nid d’amour avec vue à 360 degrés.

La Suite et ses 100m2 de surface intérieure s’ouvre sur un lit aux dimensions généreuses (2m10 x 2m), la salle de bain aux lignes arrondies se pare de miroirs et depuis la baignoire sur pied : le ciel de Paris à volonté.

  • Haussmann au XXIème siècle

Pensé pour les voyageurs modernes, l’Hôtel Bowmann s’ouvre à l’on-line check-in. Plus d’attente à la réception, l’ouverture de sa chambre se fait grâce à une application mobile. Aux oubliettes, la pancarte « ne pas déranger » laisse place à un écran tactile où choisir son icône préférée. Pensées pour une mobilité parfaite, les chambres et suites disposent d’une connectique adaptée aux nouveaux usages à l’image des télévisions-miroirs pilotables depuis son mobile.

Confort encore avec la carte du room-service servi par les cuisines du restaurant 99 Haussmann et signée du chef Grégory Cohen. Outre les machines expresso en chambre, le mini-bar ore également une sélection exclusive de produits français.

 Le Restaurant 99 Haussmann – La bistronomie selon Grégory Cohen

  • Le Chef

Élevé aux bonnes tables – ses parents tenaient le restaurant doublement étoilé Le Galant Vert (Paris 7ème) – et à la culture du bon produit, Grégory Cohen part à la conquête des U.S avant d’ouvrir à Paris son premier restaurant de burger, BAB. Aussi à l’aise sur la partie sucrée – il fonde en 2015 la pâtisserie ME (Mon Éclair), un concept inédit de pâtisserie haut de gamme autour de l’éclair, et devient Juré du « Meilleur Pâtissier » sur M6 –, que salée, il rejoint l’année dernière l’émission « Chéri(e), c’est moi le chef » sur France 2 avant de signer la carte du 99 Haussmann.

  • Une cuisine au naturel

Partisan d’une cuisine brute et naturelle, respectant le rythme des saisons, féru de tous les types de cuisson (fumée, brûlée, à l’étouffée…), Grégory Cohen imagine une carte bistronomique pariant sur la qualité des ingrédients comme sur la créativité.

La liste des entrées fait passer de l’œuf bio végétalisé au homard breton cuisiné au jus d’agrumes et relevé de wakamé, une algue japonaise. Fraîcheur encore avec son ceviche de daurade sauvage et ses coques nappées de vapeur de saké.

A la suite, 7 plats sublimant les beaux produits. Un poisson du jour entier et découpé sous les yeux du client. Un festival de viandes d’exception variant selon la sélection du boucher star Olivier Metzger. Et des parfums d’exotisme et de végétal à l’image de la daurade cuisinée aux feuilles de sakura – ces fameuses feuilles de cerisiers japonais –, du coquelet fumé au foin ou des ravioles de langoustines sur leur nuage de Cognac.

Pêchés-mignons du chef, les desserts affichent les mêmes envies de gourmandise, son baba se dévoile au rhum et à la vanille de Madagascar, son croquant tout chocolat s’amuse des textures et son Mille Feuilles à la graine de vanille de Tahiti fait fondre littéralement.

Ouvert en continu. Fermé samedi et dimanche.

  • La terrasse du 99

Le 99 tient sa terrasse cachée. Entre immeubles haussmanniens et murs de briques, un coin de ciel et de verdure où venir découvrir la cuisine du chef. 40 couverts à l’heure du déjeuner et du dîner et le silence de Paris pour s’échapper.

  • Le bar à cocktails

Rendez-vous des parisiens et des clients du Bowmann, le bar à cocktails ouvre sa carte aux alcools, liqueurs, tonics et limonades made in France. Recettes classiques et créations, pour un hommage au patrimoine français.

Le Bowmann, une retraire détox au cœur de Paris

  • Le Spa Lacure Officine

Pour sa première adresse à Paris, Lacure Officine s’invite à l’Hôtel Bowmann pour offrir une expérience de retraite détox en plein Paris. Une approche holistique et scientifique globale capable d’agir à la fois sur la beauté, le bien-être et la santé de chacun.

Fondée par Helena Compper, spécialiste de la bio-nutrition et de la psychothérapie nutritionnelle, et par son équipe d’experts médecins, nutritionnistes, dermatologistes, naturopathes et spécialistes des approches complémentaires, Lacure Officine est la première marque française de soins de beauté à proposer des programmes de soins réparateurs et anti-âge fondés sur la Biosystémie : une méthode exclusive agissant par un rééquilibrage de la balance acide-base sur les facteurs impliqués dans le vieillissement.

  • Vivre mieux

Lacure Officine propose à l’Hôtel Bowmann des programmes entièrement personnalisables. Après une première phase de diagnostic, soins du visage et du corps sont proposés en complément d’un programme nutritionnel et d’activités physiques dont la durée varie selon les besoins de chacun.

Les Soins visage ciblent les peaux désydratées et les teints ternes (Soin Hyro Radiance Illuminateur), apaisent et purifient (Soin Synergie Pureté Détox), reminéralisent en ciblant activement le vieillissement cutané (Soin Age Defense Secret d’Ocine).

Les Soins corps, proposés après un thé alcalin et l’inhalation d’huiles essentielles, associent l’action exfoliante et tonifiante (Soin Anti-Age Perfection Corps), réactivent la fermeté (Soin Sublimateur Cou, Décolleté et buste), prennent soin des mains et beauté des bras (Soin Manuscrit Hydro Protecteur Curissime), luttent contre la cellulite (Curexpert Minceur), stimulent la circulation sanguine (Anti Inflamming Détox) et le renouvellement des cellules (Biosystémique Anti Age).

En complément, la carte associe des massages sur-mesure à des shots d’huiles essentielles aux vertus curatives et holistiques. Objectif annoncé : le bien-être retrouvé.

  • L’esprit Wellness

Fond bleu saphir, plafond miroir et entourages en marbre de Carrare, la piscine du Spa ouvre son bassin magique. 8 mètres sur 6 pour un bain de jouvence et de relaxation maximale. Une parenthèse de bien-être complétée par un jacuzzi, un hammam entièrement recouvert de mosaïque dorée, un sauna et un pédiluve dont les jets massant et l’action de l’eau chaude stimulent la circulation sanguine.

En complément, l’Hôtel Bowmann ouvre sa salle de fitness, en partenariat avec Technogym.

Les expériences à la parisienne

L’Hôtel Bowmann créé les « Bowmann Experiences » en proposant à ses invités des services d’exception.

  • Signé Harcourt

Maison légendaire fondée en 1934, le Studio Harcourt ouvre ses portes aux clients de l’Hôtel Bowmann pour des séances de portraits d’exception en noir et blanc.

  • Voyages sur la Seine

Embarquement à bord d’un bateau culte, le Riva, pour une croisière privée de luxe sur la Seine à la découverte des plus beaux monuments de Paris.

  • Artiste d’un jour

Inspiré par la culture de Saint-Germain-des-Prés, et par les peintres français qui firent sa gloire, l’hôtel propose en partenariat avec une galerie de Saint-Germain des cours de peinture auprès d’un artiste peintre du quartier.

  • Versailles à cheval

Pour une expérience insolite, l’hôtel propose en partenariat avec Horse in the City des balades uniques à cheval accompagnées de dégustations dans les jardins du parc du Château de Versailles.


Hôtel Bowmann Paris *****

  • 99, boulevard Haussmann, 75008 Paris – France
  • Tél. +33 (0)1 40 08 00 10
  • www.hotelbowmannparis.com
  • 48 chambres, 5 suites dont la Suite Bowmann
    Tarif à partir de 450 €.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.