Accueil / Coup de Cœur / MB&F / L’Epée 1839 – Sherman: un petit robot au super pouvoir extraordinaire

MB&F / L’Epée 1839 – Sherman: un petit robot au super pouvoir extraordinaire

Sherman est un petit robot vraiment gentil mais, à dire vrai, il ne fait pas grand-chose, pas grand-chose du tout. Sherman ne marche pas, ne parle pas, n’assemble pas les voitures et ne se promène pas sur Mars. Il n’essaie pas de tuer Sarah Connor, de secourir Luke Skywalker, d’alerter Will Robinson, de passer l’aspirateur, de jouer dans des films ou de faire respecter la loi.

En réalité, Sherman ne fait que deux choses, mais il les fait extrêmement bien.

Sherman donne l’heure. Et Sherman fait sourire, ce qui constitue sans doute la complication la plus utile et la plus précieuse (au plan émotionnel) qui soit. Il a un super pouvoir !

Conçu et développé par MB&F, construit et fabriqué par L’Epée 1839 – la seule manufacture spécialisée dans la production d’horloges de prestige en Suisse –, Sherman est le résultat de la plongée de Maximilian Büsser dans ses rêves d’enfant, où il est allé rechercher un ami robot.

La mécanique de Sherman est basée sur un mouvement 8-jours en ligne L’Epée 1839. Il permet à la sympathique horloge de table, montée comme un tank, d’afficher sur son buste l’heure exacte pendant plus d’une semaine d’affilée, sans nécessité de remontage.

Mais Sherman n’est pas seulement une horloge placée dans un robot, c’est une horloge-robot intégrale et holistique. Le pont de barillet se prolonge vers le bas pour soutenir les chenilles, les cales d’espacement du mouvement servent d’épaules et les yeux sont formés par les têtes des boulons qui supportent le régulateur. Les ponts et platines du mouvement constituent en outre le squelette et le corps du robot. Sur la tête de Sherman, le dôme transparent en verre minéral soufflé dévoile un cerveau mécanique, en réalité le régulateur qui assure la précision de l’heure. C’est fascinant de regarder le petit bonhomme « penser ».

Les bras de Sherman peuvent être manipulés dans presque tous les sens et on peut utiliser ses mains pour accrocher des objets comme un stylo ou la clé de remontage.

Et, bien que Sherman ne marche pas, ses chenilles en caoutchouc sont parfaitement fonctionnelles et, grâce à une petite aide amicale, il peut rouler sur des terrains ‘accidentés’ typiques des bureaux sur lesquels on travaille…

Cependant, aussi sympathiques soient-ils, les talents robotiques et horlogers de Sherman palissent face à son super pouvoir émotionnel, la propagation du bonheur partout où il passe.

« Il y a longtemps, dans une galaxie très, très lointaine, le meilleur ami de l’homme était un robot », raconte Maximilian Büsser. « À 10 ans, j’étais fan de Star Wars et je savais que Luke Skywalker n’aurait jamais pu triompher sans l’aide de droïdes comme R2-D2 – un robot loyal, plein de ressources et courageux qui sauvait toujours ses amis. Comme j’étais enfant unique, j’imaginais que j’avais un camarade robot et Sherman (comme Melchior avant lui) a fait de ce rêve d’enfant une réalité. »

Pour son lancement, Sherman est limité à 200 pièces plaquées palladium, 200 pièces dorées (plaquées or) et 50 pièces dorées serties de diamants.

Le nom de Sherman

Le nom de Sherman — comme le laissent entendre les chenilles fixées sur son châssis — est emprunté au tank M4 Sherman largement utilisé par les Etats-Unis et les Alliés durant la Deuxième Guerre mondiale. Bien que techniquement surpassé par des tanks plus gros et plus puissants vers la fin de la guerre, il est resté en service parce qu’il était extrêmement fiable et facile à produire. On a préféré utiliser beaucoup de petits tanks plutôt que moins de gros et laisser les engins complexes au garage.

Le tank officiellement baptisé Medium ank M4 a été surnommé Sherman M4 par les Britanniques, en référence au Général William Tecumseh Sherman. Ce dernier a pris le commandement de la Western Union Army (à la succession du Général Ulysses S. Grant) durant la guerre civile américaine (1861 – 1865) puis de l’US Army quand Ulysses S. Grant est devenu Président.

L’historien militaire britannique B. H. Liddell Hart a défini William Tecumseh Sherman comme « le premier général moderne ».

Bien que son nom tire son origine d’un épisode de guerre, Sherman est très clairement un robot de la paix. Il est doté de l’arme la plus puissante de toutes : le pouvoir de répandre le bonheur et le plaisir décomplexé.

    Sherman
    Pour son lancement, Sherman est limité à 200 pièces plaquées palladium, 200 pièces dorées (plaquées or) et 50 pièces dorées serties de diamants.

  • AFFICHAGE
    Heures et minutes affichées sur le buste de Sherman
  • TAILLE
    Dimensions : 143 mm de hauteur × 109 mm de largeur × 80 mm de profondeur
    Poids: 0,9 kg
  • CORPS/CHARPENTE
    Options : entièrement plaqué palladium (couleur argent poli) ; plaqué or avec rouage (engrenage) plaqué palladium et balancier plaqué nickel ; corps et mouvement entièrement plaqués or avec sertissage de 735 diamants de qualité VVS autour des yeux, de l’affichage de l’heure et de la tête.
    Dôme/tête : verre minéral soufflé
  • MOUVEMENT
    Mouvement 8-jours en ligne conçu et manufacturé par L’Épée
    Fréquence : 2,5 Hz / 18’000 A/h
    Réserve de marche : 8 jours
    Composants du mouvement : 148
    Rubis : 17
    Système de protection contre les chocs Incabloc
    Finitions du mouvement : côtes de Genève, anglage, polissage, sablage, brossage circulaire et vertical, satinage
    Remontage : clé à double douille carrée pour la mise à l’heure et le remontage du mouvement à l’arrière de l’horloge

MB&F : www.mbandf.com
L’Epée : www.lepee-clock.ch

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.